PARTENARIAT – Université de Bourgogne

La Fondation SMERRA s’engage pour le retour à la formation !

Lancé en octobre 2017 par l’UFR Lettres et Philosophie, le Diplôme Universitaire « FLE pour publics migrants » accueille des réfugiés et demandeurs d’asile souhaitant reprendre les études supérieures que l’exil les avait contraints à interrompre, ou ayant besoin d’obtenir une équivalence de diplôme pour s’insérer dans la société française.

Pendant un an, les étudiants du D.U. suivent un perfectionnement intensif en langue française et participent à des ateliers de découverte culturelle et d’expression (théâtre & radio) ainsi que des cessions individualisées de préparation de leur projet universitaire et professionnel.

La Fondation SMERRA Initiatives Etudiantes soutient les projets qui améliorent les conditions de vie des étudiants.

Une convention a été signée le 29 juin 2018 avec l’Université de Bourgogne afin de contribuer au financement des apprentissages et des activités du D.U.

Pour mettre en avant le travail accompli dans ce D.U, une vidéo et des portraits des étudiants ont été réalisés en collaboration avec le Master 2 Médias et Création Numérique.

Avec le DU FLE,
je veux apprendre le français
et la culture française.
C'est important de bien parler
pour trouver une entreprise.
J'ai envie d'être électricien.

MOHAMED
27 ans - Soudan

J’ai dû arrêter mes études en génie civil
en cours de dernière année de master.
Je suis en DU FLE pour apprendre
à parler couramment français
et terminer mon cursus.
J’ai beaucoup progressé en français.
Après mes études,
j’aimerais retourner en Albanie.

JULJANA
25 ans - Albanie

Le DU FLE m'aide à m'intégrer.
Je veux étudier
dans le domaine du tourisme
pour devenir guide.
Je rêve d'ouvrir mon entreprise.

AHMED
24 ans - Libye

J’adore la vie en France.
Le DU m’a permis
de progresser en français.
Je me débrouille plus qu’avant.
J’aimerais travailler dans l’informatique.

JULJAN
22 ans - Albanie

Le DU FLE m’aide à savoir
parler français couramment.
C’est aussi de beaux moments de partage.
Après les cours, je voudrais travailler
comme vendeuse.

KAMILA
32 ans - Russie

Les ateliers du DU FLE
permettent de s’ouvrir aux autres.
Le théâtre m’a redonné confiance en moi.
J’aimerais devenir pharmacien en France.

GOMAA
29 ans - Soudan

Avant je ne parlais presque pas français
et j’avais du mal à le comprendre.
J’ai passé un baccalauréat scientifique
dans mon pays d’origine.
Les enseignements du DU FLE
vont me permettre de reprendre des cours
pour travailler dans la gestion
ou devenir ingénieur électrique.

IBRAHIM
25 ans - Soudan

Je travaille en ce moment
dans un centre de tri.
Je voudrais travailler
dans les droits de l'Homme.
Être assistant social par exemple.

MAHEDINE
28 ans - Soudan

Le DU FLE m'a aidé
à me faire des amis.
Je veux continuer mes études
en Langues Etrangères Appliquées
et devenir professeur d'anglais.

MOHAMMED
26 ans - Irak

Je suivais des études de philosophie
spécialité sciences politiques.
Le DU FLE m’aide surtout
dans l’apprentissage du français
et dans les démarches administratives.
Les professeurs sont très bienveillants.
L’un d’entre eux m’a beaucoup soutenu
pour trouver une crèche
et une école pour mes enfants.

VETON
26 ans - Kosovo

Je fais le DU FLE pour parler français,
bien l'écrire et connaître la grammaire.
Je veux bien parler français
parce que je veux devenir réceptionniste.
Le DU FLE est la clé pour réussir.

KHATUNA
33 ans - Géorgie

ut libero. nec Praesent dolor pulvinar elit.